Archives du mot-clé cordes

Découverte des cordes

Une séance de découverte encadrée, dédiée aux personnes qui n’ont jamais pratiqué. Calée juste avant une Place des Cordes, c’est le point d’entrée idéal pour toutes les personnes qui manifestent une curiosité à satisfaire mais qui peuvent être impressionnées par le grand bain.

Cette séance a lieu le dimanche de 17h30 à 19h et est suivie d’une jam jusqu’à 23h.

Vous pouvez venir seuls ou accompagné, en tenue de ville ou de sport. Des cordes de prêt sont disponibles sur place.

Séance de découverte + billet pour la Place des Cordes qui suit + un jeton pour une pratique libre de votre choix : 20€.

 

Un deuxième volet, le cours débutant, suivant cette découverte a lieu tous les mardis et mercredis soirs.

Planning Hebdomadaire

Les soirées, leurs thématiques :

La pratique libre est proposée tous les soirs de la semaine (sauf le vendredi et les soirs de tente rouge). Si le grand tapis est occupé par un atelier, le petit ainsi que la mezzanine sont toujours accessibles.

Le lundi, c’est l’autour de la corde : Un lundi sur deux, nous vous proposons l’atelier Image (photo et dessin) en compagnie de Pierre Estable. Une fois par mois, on retrouve l’atelier Aikinawa (étude et pratique sur la corde de combat et de capture) et la Tenre Rouge (cercle de discussion entre femme)

Le mardi, mercredi et jeudi: Cours de Shibari débutant/Intermédiaire, en compagnie de Cyril, Benoit, Marion ou Pierre.

Le vendredi, c’est repos : Oui on ferme un vendredi soir, et encore sous réserve qu’il n’y ait pas une performance ou un atelier occasionnel.

Le samedi, c’est découverte : le soir de programmation mouvante de la Place des Cordes. On tourne entre les performances, des soirées encore plus calmes, éclairées à la bougie, ou des soirées plus dures avec une place au Semenawa.

Le dimanche, évidemment : Je ne devrais pas en parler comme cela, il y a déjà trop de monde ces soir-là. Mais on y peut rien, on l’aime. C’est le chouchou, la soirée par laquelle tout a commencé. C’est le rendez-vous de beaucoup des habitués. On s’y retrouve, on y fini le weekend dans un grand sourire.